Cultiver du cannabis en climat hostile

Si le cannabis s’épanouit sous de nombreuses latitudes, il est parfois nécessaire de sélectionner avec rigueur les génétiques que nous cultiverons en extérieur, afin de s’assurer une récolte de qualité. Dans cet article, nous nous intéresserons à deux climats particuliers: les zones humides et froides, comme celles du Nord de l’Europe, et les climats secs et chauds, où toutes les variétés de cannabis ne s’épanouiront pas de la même façon.

Une floraison timide due à des températures trop basses. Une floraison timide due à des températures trop basses.

Tandis qu’en croissance, l’humidité favorisera un développement vigoureux des plantes de cannabis, il en sera tout autrement en floraison, où les fleurs seront menacées par les moisissures et autres agents pathogènes par l’action du froid et de la pluie. Pour autant, il n’est pas impossible de cultiver dans ces régions, preuve en est, la culture de marijuana largement répandue aux Pays Bas, et ce principalement grâce à un travail de sélection qui a conduit les banques de graines de marijuana à ne conserver que les individus les plus résistants.

Avant de vous proposer une liste non exhaustive des génétiques adaptées à ces conditions hostiles, nous allons détailler les caractéristiques à rechercher en priorité, et celles à écarter pour les meilleurs résultats possibles.

Les dégâts causés par l’humidité sont favorisés par un manque d’air et une humidité stagnante. Ainsi les plantes à la structure compacte et aux fleurs denses seront à éviter: une structure plus sativa leur permettra de bien mieux supporter cette situation, la pluie étant fréquente sous ces latitudes, et ce dès la fin de l’été. L’humidité s’accumulera moins grâce à une meilleure circulation de l’air dans les têtes.La saison se concluant rapidement par des gelées et pluies prolongées, les plantes de cannabis précoces et à floraison rapide seront évidement à privilégier, l’arrière saison ne permettant pas de laisser mûrir des plantes jusqu’en Novembre. En ce sens les variétés de cannabis à floraison automatique représenteront un excellent choix, puisqu’elles fleuriront pendant la belle saison et s’épanouiront alors facilement, offrant un produit fini de bonne qualité.Le froid étant également de mise, les variétés tropicales pourront ne pas apprécier ces températures: des génétiques reconnues pour leur résistance au froid seront donc à privilégier. Une plante de cannabis adaptée à son environnement

Ainsi, voici les variétés reconnues pour leur adaptabilité et leur résistance au froid et à l’humidité:

Graines féminisées: Easy Sativa, Belladona de Paradise Seeds, Snow Bud High Altitude, Biddy Early de Serious Seeds, AMS, PCK, Shaman, Passion, Frisian Dew, Green Poison,

Graines régulières: Early Queen de Mr.Nice, Biddy Early, 2 Pounder, Pakistan Chitral Kush de Cannabiogen, Bangi Haze d’ACE Seeds, Shaman, Passion, Nepal jam,

 Variétés autoflorissantes: Dark Devil de Sweet Seeds, Moby Dick Auto de Dinafem, Hobit Auto et Afrodite de Kannabia, Auto New York City de Pyramid Seeds, Tundra #2 de Dutch Passion, etc

Cette liste n’est bien sûr pas exhaustive, mais y figurent les principales variétés appréciées pour leur adaptabilité aux conditions hostiles et leur floraison rapide, qui assureront donc les meilleures bases possibles pour une culture en extérieur réussie.

Il sera toutefois recommandé de renforcer leur résistance en appliquant différents anti-fongiques et stimulateurs des défenses naturelles des plantes.On évitera également les zones particulièrement humides comme les étangs, bords de rivières…La culture en serre représentera une très bonne alternative qui permettra un choix de variétés un peu moins restreint, en particulier au niveau du temps de floraison. Une variété de cannabis adaptée à l’humidité excessiveVariété Sativa aux fleurs aérées Variété Sativa aux fleurs aérées

Le cannabis pousse aussi à l’état sauvage dans des zones sèches, mais car il s’agit de génétiques de marihuana autochtones et donc adaptées au climat, qui résisteront naturellement à la chaleur et au manque d’humidité. Cependant, toutes les variétés de cannabis ne sont pas forcément adaptées à ce climat et se plairont parfois davantage en culture d’intérieur ou sous des latitudes moins ensoleillées. Ainsi, pour mettre toutes les chances de son côté avant de commencer une culture en climat sec, il sera préférable de choisir avec soin les variétés qui composeront le jardin à la belle saison.

Voici les caractéristiques à tenir en compte pour ce type de climat:

Les variétés Indica présentent généralement des feuilles larges, ce qui se traduit par une évapo-transpiration plus importante que chez les individus SativaCes dites variétés Indica produisant généralement des têtes denses et compactes, elles seront plus sensibles à la chaleur qui pourra causer d’importants dégâts: il sera préférable de tailler les plantes pour des têtes plus modestes qui limiteront les risques d’apparition de moisissures.

Parmi les plantes qui supporteront bien ces conditions, nous remarquerons par exemple:

Graines féminisées: African Free d’Eva Seeds, Karamelo de Kannabia, Destroyer de Cannabiogen, Early Maroc de Philosopher Seeds, Maroc, Caprichosa Thai d’Élite Seeds…

Graines régulières: Mango Zamal, Krystalica de Mandala, Pakistan Chitral Kush ou Sandstorm de Cannabiogen, Spice, Kalichakra, Congo ou Old Timer Haze d’ACE Seeds…

Pour aider les plantes à supporter ce climat, on pourra incorporer des polymères au substrat pour augmenter sa capacité de rétention d’eau et pailler le surface de la terre pour limiter l’évaporation.Pour protéger le système racinaire, cultivez en pleine terre ou dans de larges pots, de couleur claire. Les Smart Pots par exemple, grâce à l’aération qu’ils favorisent, éviteront à la motte de terre de chauffer démesurément. On pourra recouvrir les pots de bâche blanche, encore une fois pour les protéger de l’accumulation de chaleur.En culture en guerilla où les soins apportés seront minimes, on pourra placer les plantes sur un terrain partiellement ombragé: la floraison ne sera pas si abondante qu’en plein soleil, mais la consommation en eau et en nutriments sera également plus réduite! Sur terrasses et balcons, on pourra utiliser une maille d’ombrage pour protéger les fleurs compactes du soleil au zénith, pour éviter que les températures à l’intérieur des têtes ne soient trop élevées.Un substrat riche en micro éléments et vivant augmentera les défenses des plantes et leur résistance au stress, comme les trichodermas, Bactohemp, Bio SuperMix… Des plantes de cannabis à la structure parfaitement adaptée au climat du Sénégal

source

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s